DOXA plonge chez The Hour Glass à Singapour

DOXA et The Hour Glass : un partenariat qui marque le temps

Imaginez un instant que vous êtes plongeur, explorant les abysses de l’océan. La pression monte, tout comme votre adrénaline, mais une chose reste constante et fiable à votre poignet : une montre DOXA est un compagnon de confiance dans les profondeurs marines. Et aujourd’hui, ce compagnon vient d’élargir son horizon en s’associant avec The Hour Glass à Singapour.

Dans le monde fascinant des garde-temps, où chaque tic-tac est un écho d’une histoire riche et complexe, la nouvelle fait des vagues : DOXA étend sa toile internationale en tissant un partenariat stratégique avec The Hour Glass, dirigé par Michael Tay. Cette alliance n’est pas qu’une affaire commerciale ; c’est la rencontre de deux entités animées par une passion commune pour l’excellence horlogère.

Le réseau The Hour Glass, fort de son héritage depuis 1979 et ses 45 boutiques scintillantes réparties en Asie-Pacifique, est plus qu’un détaillant ; il est le curateur du temps lui-même. Norman Ho, directeur général du groupe, voit dans l’arrivée de DOXA plus qu’un ajout au catalogue – c’est une affirmation de leur engagement à promouvoir la culture horlogère.

La SUB 300 de DOXA ne se contente pas d’afficher l’heure ; elle raconte une histoire d’aventure sous-marine et d’innovation technique. Son cadran orange emblématique n’a rien perdu de son éclat depuis sa création en 1967. Il demeure un symbole audacieux qui défie les conventions et optimise la lisibilité sous l’eau.

Jan Edöcs, CEO actuel de DOXA Watches, porte cette vision historique avec une fierté teintée d’ambition. Sous sa direction dynamique, la marque connaît un renouveau remarquable en restant fidèle à son ADN tout en embrassant l’évolution technique et esthétique.

L’héritage rencontre l’innovation

Il serait réducteur de parler des montres DOXA sans mentionner leur essence même : elles sont le fruit d’un mariage réussi entre tradition et avant-garde. Chaque modèle est imprégné du génie suisse qui a vu naître la première montre professionnelle accessible au grand public grâce à Georges Ducommun.

La décision stratégique prise par DOXA pour intégrer le prestigieux portefeuille de The Hour Glass n’est pas anodine ; elle témoigne d’une volonté farouche d’allier performance et accessibilité dans chaque création horlogère.

Singapour devient ainsi le nouveau chapitre dans l’épopée internationale de cette marque suisse centenaire qui a su traverser les âges sans perdre une seconde de son essence originelle : produire des montres chargées d’histoire pour ceux qui ont le courage d’explorer tant sur terre que sous les mers.

Ce nouveau partenariat entre DOXA Watches et The Hour Glass symbolise la continuité d’une mission commune – celle d’enrichir notre expérience du temps grâce à des créations horlogères qui ne cessent jamais vraiment…de plonger vers l’infini.

Sawyer